29/06/2006

 °oOo° Lorsqu'on est fragile °oOo°

            

                                             

                                oo Lorsqu'on est fragile oo

                                        Lorsqu'on est fragile,

                              Côté coeur c'est encore plus difficile

                                      La force ne s'apprend pas,

                          Surtout lorsqu'on est pas faites comme çà !

                                     On arrive à se voiler la face,

                                    A se trouver une petite place.

                              Nous surmontons bien des tourments,

                               Mais il nous faut souvent du temps !

                           Et même si le temps n'y peut rien changer,

                           D'autres larmes en nous sont bien cachées.

                                       On joue comme on peut,

                                   La comédie des jours heureux,

                                           En se voilant la face,

                                     En se créant une petite place.

                            Et voilà ce qui arrive lorsqu'on est fragile,

                              Côté coeur c'est toujours plus difficile !

                                                            

                  

19:10 Écrit par Chloé dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

19/06/2006

 °oOo° Alors Petite...°oOo°

            

                                             
     
                                                 Alors Petite, tu vois
                                           Tu ne voulais pas entendre,
                                               Ce qu'on t'avait prédit.
                                          Tu ne voulais pas comprende
                                          Que ta vie était bien écrite...
 
                                                 Alors Petite, tu vois
                                             Tu y crois aujourd'hui !
                                             On te l'avait bien dit...
                                         Que lorsque tu serais grande,
                                  Ta vie serais remplie de souffrances...
 
                                                 Alors Petite, tu vois
                                T'avais bon t'isoler de la bétise humaine,
                                    Pour te créer un monde imaginaire.
                                      Mais ma pauvre, cesse de rêver...
                               Et regarde que cette vie c'est bien la réalité!
 
                                                 Alors Petite, tu vois
                                   Que les contes de fées n'existent pas,
                                 Et que les rêves ne sont pas fait pour toi!
                                         C'est bien triste de te le dire...
                         Mais tu n'as pas d'autre choix que subire et survivre.
 
                                            Ma pauvre Petite, tu vois
                                             On te l'avait bien dit...!
                                                     
                                                         Chloé
                  
                     

19:10 Écrit par Chloé dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

15/06/2006

 °oOo° Elle °oOo°

            
  
                     

                        Elle...

                        Elle ne voit plus le bonheur

                        Elle ne comprend plus le malheur

                        Elle a des yeux qui expriment toute sa détresse

                        Et son visage ne respire que cette immence tristesse

 

                        Elle ne connait plus que les pleures

                        Elle ne ressent plus que ces douleurs

                        Elle n'a que des larmes dans ses yeux

                        Car son coeur est très malheureux

 

                        Elle a cette envie et ce besoin qu'on l'aide

                        Elle a seulement besoin qu'on la soutienne et qu'on l'aime

                        Elle se demande s'il existe vraiment le bonheur

                        Elle est épuisée de ce coeur qui pleure...

                        De ce coeur qui se meurt !

 

                        Elle voudrait trouver le chemin du Bonheur !

          
            
             
                  
                  
                                                                                                                                                 

10:08 Écrit par Chloé dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

10/06/2006

°oOo°Marchons vers la lumière°oOo°

                           
                

                                             

                                          Marchons vers la lumière

                                Petite étincelle dans ces temps obscurs,

                               Réveille la joie dans nos coeurs déchirés.

                            Emmène moi avec toi dans ta ronde sans fin,

                              Qui endort les pleurs et découvre les rires.

                                   Délivre-nous de cet épais brouillard

                              Que forme nos peines et nos cauchemards.

                                          Marchons vers la lumière...          

                                      

                               Dédié spécialement à tous ceux qui souffrent

           de la violence, de la maltraitance, de la maladie, de la mort d'un proche....

                                                           

                                                     ( Darmava Verzasca )

                                                              

10:52 Écrit par Chloé dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

03/06/2006

°oOo° Elle °oOo°

           
                 

                                                         

                                                          Elle

                                    Elle, elle voulait rester innocente

                                 Croire en l'avenir, croire au bonheur

                        Elle ne vivait que pour les autres et par les autres

                  Pour elle, les hommes étaient merveilleux, pleins d'espoirs.

                                                                  

                                    Elle, elle voulait rester innocente

                        Croire en la magie, croire que tout était possible

                    Elle riait, souriait, parlait aux inconnus qu'elle croisait

                   Pour elle, chaque individu était un ange envoyé de Dieu.

 

                                  Mais pendant une journée pluvieuse

                                            Elle se mit à réflèchir

                             Elle s'évoquait ce qu'elle avait fait de sa vie

                          Elle pensait: " Qu'est ce qu'on a fait pour moi "?

 

                                     Et pendant une journée brumeuse

                                            Ses idées s'obscurcirent

                    Elle se perdit dans ses sourires, dans ses bonnes intentions

                                          Elle ne croyait plus en eux.

 

                                         Pendant une journée glaciale

                                        Elle s'enferma dans son monde

                                       Avec pour seul amie sa solitude

                                  Elle, elle voulait juste rester innocente.

                                                                                                           (Edith Ptadalié)

                

11:34 Écrit par Chloé dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |